Danses de loisir

Indifféremment nommées danses de loisir, de salon ou de société, elles ont pour point commun de se danser en couple. Passées de mode il y a quelques années, elles reviennent en force, bénéficiant sans doute de la médiatisation d’une certaine émission de télévision.

Elles se scindent en deux groupes : les latines, festives et sensuelles, et les standard, plus romantiques. Chaque groupe comprend 5 danses.

Les latines

Samba. Qui pense samba pense carnaval de Rio. Originaire du Brésil, née dans les favelas de Rio de Janeiro au début du XXe siècle, issue d’un mélange des traditions des Noirs africains, des colons portugais et des indigènes, la samba est une danse gaie et exubérante, symbole du soleil et de la fête. C’est une danse très complète car elle sollicite toutes les parties du corps.

Cha cha cha. Né à la Havane à la fin des années 1940, alors lieu de villégiature d’Américains fortunés, le cha cha cha tire son origine du mambo et son nom d’un pas dérivé du « chatch » qui scande le rythme enjoué qui le définit : cha cha cha équivaut au « 4 et 1 » de la mesure du pas chassé. Relativement facile à apprendre, s’adressant à tous publics, le cha cha cha est l’une des danses latines les plus populaires.

Rumba. Vers 1930, le son cubain est nommé « rhumba » aux États-Unis. Inventée par les esclaves noirs de Cuba, marquée par des déhanchés sur le temps fort, la rumba est une danse langoureuse et sensuelle, sensée traduire les intentions féminines de dominer les hommes par leurs charmes. Elle repose sur une mesure à 4 temps mais se danse sur 3 pas puisque le « 1 » est un déhanché. Aussi agréable à danser qu’à regarder.

Paso doble. De l’espagnol paso, « pas », et doble, « double », le paso est une musique de style martial qui accompagne l’entrée des toreros dans l’arène. Au XIXe siècle, une danse se développe, calquée sur la corrida qu’elle imite : le danseur figure le torero qui agite la cape incarnée par la danseuse. C’est l’une des danses les plus simples à apprendre au départ (le pas de base est un pas de marche) et les danseurs se l’approprient rapidement.

Jive. Descendante du lindy-hop, parente du swing et du boogie, c’est la danse de compétition tirée du rock’n’roll apparue et devenue populaire pendant la Seconde Guerre mondiale. Contrairement aux autres danses dans lesquelles le temps fort est le « 1 », l’accent est placé sur les deuxième et quatrième temps de la mesure. Rythme rapide et jeux de jambes caractérisent cette danse énergique mais sa technique de base facile d’accès permet de s’amuser dès quelques semaines de cours.

Les standard

Valse lente. Aussi appelée valse anglaise, elle se danse sur des rythmes lents (moitié moins rapides que la valse viennoise). Riche en figures, elle est techniquement plus complexe que les autres valses. C’est une danse à l’allure majestueuse dont le côté romantique est accentué par la lenteur de la musique.

Tango. D’origine africaine, né parmi les esclaves noirs et les migrants européens du Rio de la Plata à la fin du XIXe siècle, le tango est une danse d’improvisation au sens où les deux partenaires marchent ensemble vers une direction impromptue : la danseuse suit son partenaire en laissant aller naturellement son poids dans la marche, sans chercher à deviner les pas. Les mouvements sont rapides, voire saccadés. La musique du tango est plutôt nostalgique (regret de la patrie que l’on a quittée).

Valse viennoise. De l’allemand walser, « tourner en cercle », la valse viennoise est la danse traditionnelle d’ouverture d’un bal de mariage. Elle est apparue à la fin du XVIIe siècle à Vienne où elle a détrôné les danses de cour comme le menuet avant de se répandre en Occident. Le tempo est assez rapide, le couple tourne sur lui-même dans le sens des aiguilles d’une montre. Un tour complet se réalise sur six temps.

Slow fox trot. Littéralement « pas du renard », le fox trot se dansait à l’origine sur du ragtime avant d’être adapté à des rythmes plus lents, formant ainsi les bases du slow fox. Le couple progresse autour de la piste en dessinant des W le long de la ligne de danse. Si l’on pratique peu le slow fox aujourd’hui, c’était l’une des danses les plus courues de l’entre-deux-guerres, à côté de la valse et de la polka.

Quick step. Né dans les années 1920 en Angleterre, il est influencé par le charleston et le fox trot. Danse vivante, gaie et très entraînante, faite de déplacements rapides et de petits pas sautés, elle distille une humeur légère et joyeuse. C’était, paraît-il, la danse favorite de Fred Astaire.

Pour quel niveau et quel âge ?

Niveau : Initiation & débutant, intermédiaire

Enfants : à partir de 7 ans

Quand et comment se déroulent les cours ?

Les séances durent 1 heure :

  • les mercredis de 15h30 à 16h30 pour les enfants à partir 7 ans
  • les vendredis de 20h15 à 21h15 pour les adultes intermédiaires

10 participants minimum par cours.

Consultez le planning !

Tout adhérent peut obtenir des cours particuliers donnés par l’un de nos professeurs en lui en faisant la demande. Ces cours particuliers ne dépendent pas de l’association et sont sous la responsabilité des prestataires.

Où se déroule le cours ?

Les cours se déroulent :

  • Pour enfants et adultes intermédiaires :
    Salle des fêtes de Saclas, rue du 19 mars 1962 (en face de la place de la République)
    91690 Saclas – Essonne
Quels vêtements porter ?

Tenue de ville, chaussures de ville souples et confortables (petits talons pour les femmes) ou chaussures de danse.

Pour les représentations au gala, le groupe porte des tenues coordonnées (choix effectué et décision prise avec le professeur ; compter 20-25 €)

Astuce : Prévoir des tenues légères car on a vite chaud quand on danse.

Pensez à marquer les vêtements au nom de votre enfant. Cela permettra de vous les restituer s’il est oublie. Ce qui arrive souvent…

Quels sont les tarifs ?

TARIFS INDIVIDUELS 2019-2020

• Cotisation annuelle (33 séances x 1 h) = 190 €
• + adhésion annuelle (obligatoire) = 20 €

Réduction famille (2 pers. mini. : couple, parent/enfant ou fratrie) ou multicours (sauf Zumba) :

• Cotisation annuelle (33 séances x 1 h) = 165 €
• + adhésion annuelle (obligatoire) = 20 €

Règlement en 3 fois possible.

Vous souhaitez vous inscrire ? Cliquez ici !

As en danse des prix compétitifs.

Le professeur :

pascale3.jpg
Pascale
Mini Zumba latino, danses de loisir et Caraïbes, Latino Solo, entraînements dirigés